jeudi 13 mai 2010

Lapbook de la Révolution Française, 1er partie…

Ce projet de lapbook me tient particulièrement à cœur. Mais, il y avait tant de choses à dire, tant de détails à aborder, que nous avons décidé avec les enfants de le faire en trois parties. Le bleu, le blanc et le rouge, rappelant ainsi les couleurs de notre drapeau tricolore. Le bleu traitera de la constitution, du jeu de paume, de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen etc…le rouge abordera la prise de la bastille, la terreur, les massacres liés à la révolution…et le blanc qui vous est présenté aujourd’hui, concerne la famille royale, l’affaire du collier, Alex de Fersen, les procès et exécutions du roi et de la reine…
Pour télécharger le PDF du lapbook de la révolution française blanc ( 1ère partie),

1°) c’est ICI

2°) là pour la suite

3°) ici pour la fin!
036
L’histoire est une matière si passionnante que l’on a vraiment eu envie de creuser un peu les choses, et j’ai pu constaté que les enfants étaient très attentifs lors des discussions que nous avons eu sur le sujet de la révolution.
002
Chaque enfant a participé et a choisit la partie qu’il voulait développer…
Louis XVI naît le 23 aout 1754 au château de Versailles. Il a 7 frères et sœurs.
017
Le roi Louis XV meurt le 10 mai 1774. « Le roi est mort! Vive le roi! »…C’est ainsi que Louis XVI, son petit fils, alors âgé de 20 ans, est sacré roi le même jour. Rappelons que Louis XV était si impopulaire à la fin de sa vie, qu’il fut emmené en cachette, en pleine nuit, à Saint Denis afin d’y reposer. Malheureusement, Louis XVI n’est pas l’homme de la situation. Cet homme doux et affectueux manque cruellement de courage. En effet, à cette période, 25 millions de français travaillent pour 400 000 privilégiés.
018
Maria Antonia Josepha Johanna de Habsbourg-Lorraine, dit Marie Antoinette naît le 2 novembre 1755 à Vienne. Elle est le 15 ème enfant de l’empereur François 1er de lorraine et de Marie Thérèse d’Autriche. Elle se marie avec le dauphin Louis, le 16 mai 1770. Elle a alors 14 ans, lui 16. On la dit légère, frivole et dépensière. Ils auront ensemble 4 enfants dont trois qui mourront à 11 mois pour l’une, à 7 ans et demi pour le second et 10 ans pour le dernier…
019
020
N’oublions pas que ce mariage était arrangé et que les époux ont mis plusieurs années avant d’avoir un enfant…Huit ans plus tard donc, en 1778, naît Marie-Thérèse, qui sera vite surnommée « Madame Royale ». Suivra en 1781, le petit Louis-Joseph, puis Louis Charles, futur Louis XVII, en 1785. C’est cette année là qu’éclate « l’affaire du collier ». Retentissante escroquerie manipulée par Madame de la motte et Balsano. Ceux ci commandèrent un collier au nom de la reine au Cardinal de Rohan. Cet homme, un brin amoureux de sa souveraine se laisse alors manœuvrer. Ce bijou ayant une valeur de 1, 600 000 livres ne sera bien sûr pas payé par la famille royale qui ignore tout de cette transaction. L’affaire, aux yeux du peuple, est clair. Ils ne pardonneront pas à leur reine ce coup d’éclat même si celle ci fut dégagée de tous soupçons ainsi que le cardinal d’ailleurs…Les parisiens crieront au scandale et nommeront Marie Antoinette « Madame Déficit » ou encore « l’Autrichienne! »
021
Pendant nos recherches, nous avons découvert que Marie Antoinette entretenait une relation ambigüe avec Hans Axel de Fersen. C’est en janvier 1774, qu’il croisa pour la première fois Marie Antoinette lors d’un bal, puis le 30 janvier à l’occasion du bal de Paris. Une amitié va naître entre eux se transformant peu à peu en relation passionnée. On retrouvera beaucoup de lettres, un courrier secret codé qu’Alex de Fersen avait mis au point. En effet, les lettres échangées ne parlaient pas uniquement d’amour, mais aussi de cette contre révolution qu’ Axel de Fersen préparait activement en vue de sauver la famille royale. Il avait mis au point une table de chiffrement avec un mot codé qui changeait à chaque envoi. On suppose que Marie Antoinette cachait cette table de chiffrement dans ses appartements. Axel de Fersen a joué un grand rôle dans la rédaction du manifeste de Brunswick, édité en Juillet, ultimatum des armées austro-prussiennes lancé aux révolutionnaires français.
022
023
Le 1 er octobre 1789, la famille royale va à nouveau commettre une erreur…Un grand banquet sera organisé au château de Versailles. S’en est trop pour les parisiens qui meurent de faim. Le 5 Octobre, une foule composée majoritairement de femmes, prend la route vers Versailles. Les parisiennes sont décidés à demander du pain à Louis XVI. La foule crie: » le boulanger, la boulangère, et le petit mitron!! » Ce dernier promet de faire distribuer de la farine dans la capitale. Il est aussi exigé le retrait des gardes du corps du roi au profit de la garde nationale commandée par Lafayette. Le roi se donne la nuit pour réfléchir sur ce point, et c’est une horde violente qui rumine aux abords du château et envahit celui ci. Lafayette arrivera à temps pour sauver la famille royale, mais, à la demande du peuple, et contraints d’obtempérer, le roi et la reine s’installeront dans le Palais des Tuileries où ils deviendront prisonniers des Français.
C’est dans ce climat, qu’Axel de Fersen mettra peu à peu au point un plan d’évasion. Pour lui, il ne faut plus attendre. Le 20 juin 1791, la famille royale tente de s’échapper, c’est « la fuite à Varennes ». Passeports à l’appui, chacun a un rôle à tenir. Le roi est Mr Durand, intendant de Mme Korff. La reine sera sa gouvernante, et leurs deux enfants Marie Thérèse et le jeune dauphin ( déguisé en demoiselle), seront les filles de Mme Korff. Axel de Fersen ne pourra accompagner la famille royale, le roi s’y opposera. La fuite a lieu de nuit, à 8 heures du matin, tout Paris saura que le roi a disparu…Mais le cortège royal sera reconnu à Sainte-Menehould par le maître de poste Drouet qui donnera l’alerte. Il avait trouvé une ressemblance troublante entre cet intendant et l’ effigie royale d’un écu. La famille est aussitôt ramenée à Paris.
024
Le 4 janvier 1792, Marie Antoinette réclame à nouveau, l’aide du conte de Fersen. Malheureusement, malgré tous ses efforts, Léopold 1er, empereur d’Autriche, frère de la reine élude ses demandes d’aide et de soutient. Pour lui, la reine doit jouer le jeu de la nouvelle constitution. Le 2 et 3 septembre 1792, les parisiens envahissent les prisons. Ce sera un massacre, et des milliers de victimes sont à déplorer, ainsi que bon nombre de prêtres. C’est ainsi que Madame de Lamballe, amie intime de la reine, elle aussi détenue, va connaître une fin tragique. Le 10 aout 1792, la foule envahit la palais des tuileries. Le roi sera déplacé et incarcéré dans la prison du temple. Dix jours plus tard, madame de Lamballe est conduite à la prison de la force. Le 3 septembre, elle sera sortie de sa cellule, mais s’évanouit sur le chemin. La foule hargneuse croit que la bourgeoise a alors reçu un premier coup et se sert de cette excuse pour la piétiner, la massacrer et la démembrer. Sa tête sera promenée sur un pique jusqu’à la tour du temple.
025
026
Le 21 septembre 1792  » la royauté est abolie en France ». Louis XVI perd tous ses droits et titres, et sera affublé du nom de « CAPET »! En novembre 1792, Roland, ministre girondin de l’Intérieur révèle l’histoire de l’armoire secrète! Informé par l’artisan qui l’avait fabriquée, un serrurier nommé François Gamain, cette armoire était dissimulée dans les murs des appartements privés du roi aux tuileries. Bien entendu, elle contenait des papiers secrets et des correspondances avec Mirabeau entre autres. On trouva ainsi un vaste réseau de corruption pour corrompre des meneurs populaires. Puis vient le procès qui se déroulera du 10 décembre au 26 décembre 1792. Le roi doit répondre des documents trouvés dans « l’armoire de fer », de trahison, et de conspiration contre l’État. Le jugement sera rendu le 26 décembre 1792 à 387 voix contre 334 pour la peine de mort. Il sera exécuté le 21 janvier 1793 à 10 heures et 22 minutes par par décapitation. il fut jeté dans une fosse commune, et plus tard en 1815, ses restes ainsi que ceux de son épouse, seront emmenés à la basilique Saint Denis. le 13 juillet 1793, le dauphin est enlevé à sa mère. Le 2 aout, c’est de sa fille qu’elle sera séparée. La reine est alors conduite à la conciergerie.
027
028
Le 3 octobre 1793 est décidé que le procès de la reine aura lieu au tribunal révolutionnaire. Néanmoins, le dossier est vide! On trouve donc des témoins imaginaires et l’on va même jusqu’à contraindre, le 6 octobre, le jeune Louis XVII à profaner des accusations terribles contre sa mère. Le procès commence le 15 octobre à 8 heures du matin. C’est Fouquier Tinville qui mène l’accusation. Malheureusement pour la reine, ses avocats sont jeunes et inexpérimentés. Contrairement à celui du roi, ce procès sera expéditif. Marie Antoinette sera accusée de dilapider l’argent de la France, d’être une mère infâme, une femme immorale…On dit d’elle qu’elle est l’instigatrice de la trahison de louis Capet. Mais, l’émotion est palpable dans le tribunal où un public nombreux assiste à l’audience. Jacques René Hébert accuse la reine d’inceste sur son fils Louis. On dit qu’elle le couche dans son lit et que là, il se commettait des traits de la débauche la plus effrenée. Ne répondant rien, Hébert fait remarquer à la salle son silence, alors, la reine se lève et prononce ces mots: « Si je n’ai pas répondu, c’est que la nature se refuse à une pareille inculpation faite à une mère« . Elle se tourne vers la foule : «J’en appelle à toutes celles qui peuvent se trouver ici». . Ces mots resteront gravés dans nos mémoires. Quatre questions seront posées au jury. La réponse aux 4 questions sera oui. Même sans fondement, la reine devait être exécutée. Robespierre fera même venir le médecin de la reine pour tenter de convaincre le jury que celle ci était de toutes façons médicalement condamnée.
029
031
Mais l’horreur ne s’arrête pas là…avec les enfants nous avons été touchés par l’histoire de ce jeune Louis Charles. Rappelons que Louis Charles devient dauphin de France à la mort de son frère ainé. Il n’était en effet pas destiné à devenir roi. Il est donc à présent, Louis XVII, futur roi.
Le 13 juillet 1793, Louis est enlevé à sa mère et sera placé sous la garde d’Antoine Simon. La reine le serrera longuement dans ses bras et lui chuchotera d’être courageux et de jamais oublier son amour pour lui. Il devra à présent vivre au second étage. Antoine Simon est un homme bourru et inculte. Il a pour charge de faire du jeune Louis un « souverain sans culotte »! L’enfant doit alors jurer fidélité à la république et se plier aux exigences de son maitre. L’enfant sera peu à peu brisé. Il subit des humiliations et des rosseries. Le jeune roi est âgé de 9 ans. Le 19 janvier 1794, Simon va être affecté ailleurs et doit partir. Louis va donc être enfermé dans une minuscule pièce où la fenêtre et la porte seront murées. Plus de visite, plus de chauffage, plus de lumière naturelle. Il vivra ainsi dans ses excréments durant 6 longs mois. L’enfant est malade…Barros, le nouvel homme fort du régime le fait sortir et Louis qui ne parle plus depuis des mois, demande quand est ce qu’il va enfin mourir. Il faudra attendre encore un mois avant que ses geôliers le lavent, le soignent et lui coupent les cheveux. Christophe Laurent, Etienne Lasne et Jean Baptiste Gomin sont désignés pour s’occuper au mieux du jeune Louis qui est tuberculeux. N’ayant pas eu connaissance de la mort de sa mère, il demandera à la revoir une dernière fois. Bien entendu, ses geôliers ne pourront répondre favorablement à cette demande. Un jour, il croit entendre sa mère chanter. Il mourra ainsi dans les bras de son gardien le 8 Juin 1795, il avait 10 ans…
C’est l’histoire la plus triste que je connaisse sur cette période. J’ai d’ailleurs commencé à lire le livre de Françoise Chandernagor intitulé « la chambre ».
032
Les enfants ont fait quelques dessins relatant les faits de cette période…
040
045
043
044
Nous avons adoré passer du temps sur ce sujet, à présent, nous devons continuer avec le lapbook rouge! Au boulot!

dimanche 2 mai 2010

Thésée et le minotaure…

Ce matin, nous avons abordé la vie des crétois et de leur roi Minos qui vivait dans son palais de Cnossos. En effet, des récits épouvantables concernant les crétois sont parvenus jusqu’à nous. La légende du minotaure en fait partie…Ce cours nous a passionné! J’ai adoré, c’était fascinant…!
001
Avant la légende, nous avons cherché à comprendre ce qui avait pu la faire vivre, évoluer. La véritable histoire de cet homme taureau peut s’expliquer ainsi: le palais de Cnossos, foyer du roi Minos, aurait pu passer pour un labyrinthe tant il était immense. Autour de la salle du trône, une multitude de couloirs aboutissaient à des centaines d’autres salles. Certains prêtres se déguisaient aussi dans ces méandres avec un masque de taureau. Les grecs auraient pu en effet s’y perdre et y être effrayés. En ce qui concerne les jeunes enlevés, on sait maintenant que des adolescents s’entraînaient dans « la danse du taureau » afin d’amuser le roi. Ils étaient forcés d’entrer dans une arène, taquiner le taureau jusqu’à ce que ceux-ci ne meurent d’un coup dit fatal.
Pendant trois siècles, les habitants de Cnossos eurent la vie douce… puis un jour, tout changea, la légende de Thésée apparue….
Peu de temps après, la Crète s’effondra, sa flotte fut anéantie, sans doute par des grecs venus de Péloponèse, et la Crète devint une simple province de la Grèce.
003
Thésée et le minotaure
La légende:
Thésée était le fils d’un roi Athénien Egée. Il vécut une grande partie de sa vie dans la patrie natale de sa mère. En effet, alors que celle ci était encore enceinte, le roi avait enfoui sous un lourd rocher ses chaussures et son épée. Il dit à sa femme de lui envoyer son fils, si c’était un garçon, il le reconnaîtrait grâce à l’épée, puis repartit à Athènes. C’est bien un garçon qui naquit, et quand il souleva la pierre, elle fit préparer pour lui un navire. Thésée refusa car ce voyage lui semblait trop simple. Il décida donc de s’y rendre à pied. Durant son périple, il tua tous les bandits qui infestaient les lieux. La Grèce entière chantait des louanges à son héros. Quant il arriva à Athènes, le roi qui ignorait qu’il s’agissait de son fils, fut influencé par Médée, l’héroïne de la toison d’or, qui lui souffla d’empoisonner cet homme trop adulé du peuple. Dès qu’il comprit qu’il s’agissait de Thésée, il empêcha Médée de lui donner la fiole de poison. Celle-ci en profita pour prendre la fuite ….
006
Bien des années avant l’arrivée de Thésée, un terrible malheur arriva à Athènes. Androgée, fils unique de Minos, le puissant roi de Crète, perdit la vie dans une expédition où il avait été envoyé par Egée. Il s’agissait de tuer un taureau redoutable. Mais ce fut le taureau qui tua l’adolescent et Minos, dans le but de se venger, envahit le pays et ordonna que les athéniens lui livrent tous les neuf ans 7 jeunes garçons et 7 jeunes filles. Leur destin serait alors tragique, ils seraient livrés au minotaure.
C’était un monstre mi homme mi taureau, fils de la femme de Minos, Pasiphaé, et d’un taureau d’une grande beauté. Ce taureau avait été offert à Minos par Poséidon. Minos n’eut le cœur de le sacrifier alors, pour se venger, Poséidon rendit Pasiphaé amoureuse de la bête. Lorsque le monstre naquit, Minos ne le fit pas tuer et il demanda à Dédale, un grand architecte de construire un labyrinthe d’où il lui serait impossible de sortir.
009
C’est là que devaient être conduits les jeunes athéniens sacrifiés quelques jours plus tard…Thésée prit donc la place de l’un d’entre eux. Tous les habitants d’Athènes saluèrent donc son courage. Il confia à son père, que si il réussissait à tuer le minotaure, la voile du bateau, d’habitude noire, serait changé en une grande voile blanche. Egée saurait ainsi si son fils avait réussi.
Quand les athéniens arrivèrent en Crète, ils défilèrent devant les habitants, et Ariane, fille de Minos, tomba immédiatement amoureuse de Thésée. Elle demanda à Dédale un moyen de sortir du labyrinthe et proposa à Thésée son aide. Il devait lui promettre en échange de l’emmener à Athènes et de l’épouser.
Il accepta cette proposition, et attacha un peloton de fil à la porte du labyrinthe. Il pourrait, en le suivant, retrouver son chemin sans difficulté. Le minotaure était endormi, lorsqu’il le croisa. Il lui planta son épée afin de le clouer au sol, puis à main nues, le martela jusqu’à la mort. Il put sortir du tunnel et sauver les jeunes sacrifiés.
Ariane fut laissé sur une île, et Thésée oublia de changer la voile du bateau, la voile noire resta fixée au mât. Egée qui guettait chaque jour le retour de son fils, aperçu le bateau et conclut que Thésée avait échoué. Il se précipita dans les flots et mourut. La mer Egée porte à présent son nom…Thésée devint roi d’Athènes et un souverain sage.
Cette leçon a plu aux enfants, ils ont gentiment réalisé leurs petits dessins…