mercredi 28 janvier 2015

Les grands personnages, la marquise de Pompadour...

  Aujourd'hui, nous avons abordé la vie de la marquise de Pompadour. Cette dernière, de son vrai nom Jeanne-Antoinette Poisson est née le 29 décembre 1721. Elle est issue de la petite bourgeoisie. A neuf ans, on raconte qu'une voyante lui aurait prédit qu'elle allait devenir la maîtresse du roi. Après avoir passé quelques années au couvent, elle se marie avec Charles Guillaume Lenormant d'Etiolles


Elle est introduite à la cour et suit la chasse du roi. Un jour de Carnaval, alors que le roi est déguisé "en buisson", la jeune femme le rencontre enfin. Ils finissent la nuit ensemble au domicile de cette dernière. Petite anecdote: il rentrera à 9 heures du matin au château, précisant qu'il part se coucher et que l'on ne doit pas le réveiller avant 17 heures.
C'est alors officiel, Jeanne devient la favorite du roi. Elle prend place à la cour dans les anciens appartements de Madame Châteauroux qui se trouvent juste au dessus de ceux du roi. Sa présence est immédiatement critiquée. Il faudra donc que le roi use de chantage auprès de la princesse de Conti, afin qu'elle accepte de devenir la marraine de madame d'Etiolles. En contrepartie, Louis XV promet d'éponger ses dettes. En 1745, Jeanne-Antoinette obtient la séparation d'avec son époux. C'est là que le roi lui offre le domaine de Pompadour, la nommant, par la même, marquise.


Néanmoins, cette femme est détestée par la cour, le peuple mais aussi les ministres proches du roi. . Il faut dire que Louis XV la laisse mener en partie la politique du pays. Elle commet d'ailleurs de nombreuses erreurs. C'est sous son contrôle que des grands ministres seront renvoyés. La France perd également le Québec et d'autres colonies en Amérique. On tente de la discréditer par tous les moyens. Des pamphlets sont distribués à son encontre. On la moque, on la critique, mais on l'insulte aussi. Une cabale est même lancée contre elle. Certains tentent de placer une autre femme dans le lit du roi. La marquise arrivera à revenir dans les bonnes grâces de celui ci, malgré tout. Rappelons qu'elle restera 20 ans à ses cotés.


En 1750, elle cesse d'être la "maîtresse" du roi. Frigide et peu encline au jeu de l'amour, elle trouve le moyen de satisfaire son roi avec d'autres femmes qu'elle place au Parc aux Cerfs. La maison ne loge qu'une femme à la fois. Celle ci est remplacée par une autre chaque fois qu'elle se retrouve enceinte. En effet, sept enfants illégitimes naîtront de ces liaisons. La reine Marie leszczynska reste la seule à ne pas courroucé la marquise.


Son meilleur choix est pour sur Choiseul. qui fut le premier ministre du roi, aux affaires étrangères. La marquise de Pompadour s'interesse également aux arts. Elle fait redécorer ses domaines dont Crécy, Bellevue, Saint Cloud mais aussi et c'est le plus étonnant, son hotel parisien. Et c'est là que nous avons découvert, et moi la première, qu'il s'agit de l'actuel  palais de l'Elysée


Elle fait aussi édifier l'école royale militaire. Elle soutient Voltaire et le réconcilie avec le roi. Elle favorise Diderot avec son encyclopédie et d'Alembert.
Fatiguée et vieillissante, elle contracte une pneumonie en février 1764. Privilège extraordinaire, elle est "autorisée" à mourir au château de Versailles et s'éteint le 15 avril à l'âge de 42 ans. Le roi, regardant sa dulcinée du haut de son petit balcon, prononcera ces mots: "Voilà les seuls devoirs que j'ai pu lui rendre. Vous pensez! Une amie de vingt ans!". Elle sera enterrée au couvent de la chapelle des capucines, à Paris. Jeanne-Antoinette aura eu deux enfants, un fils mort en bas âge et une petite fille décédée à l'âge de neuf ans d'une appendicite aiguë....C'est bien triste. Toutefois, elle et le roi étaient  éperdument épris l'un de l'autre.


Hum, hum...Le roi déguisé en buisson????





mardi 27 janvier 2015

Le nouveau couple Minnie Mickey, en peinture, de Fanny...

Ma grande avait eu beaucoup de mal à quitter son ancienne chambre près de Bordeaux, là où nous habitions auparavant. On peut même dire qu'elle a eu un véritable déchirement en arrivant ici. Peu à peu, elle a recrée son atmosphère, propice à l'écriture. Le Mickey Minnie qu'elle avait peint là bas lui manquait beaucoup. Le désir de devenir "femme" l'a un peu éloignée de Disney, une de ses passions. Puis, elle a compris et réalisé que Disney n'a pas d'âge! On peut très bien avoir 24 ans et être entourée de bouquins, posters, peluches, figurines et statues Disney! Quelle importance!! Du coup, elle a décidé de peindre à nouveau! Et bien entendu, elle a choisi de reproduire, mais cette fois ci en plus grand, son dessin fétiche!


C'est joli comme tout, bravo ma chérie! Du coup, nous lui avons tous passé une commande!


lundi 26 janvier 2015

Dessiner une fée avec Cicely Mary Barker...


Je ne le répète jamais assez, mais je n'ai le temps de rien. Pour exemple, notre journée de cours s'est terminé à 19 heures aujourd'hui...Ensuite, je cours, le repas, le bain de petite Heaven, la préparation de notre classe pour demain, le linge à s'occuper, et en ce moment Heaven, qui joue beaucoup aux playmobils, demande toute mon attention. Bref, je n'ai pas le temps, à nouveau, de partager avec vous nos cours. Ce soir, donc, du dessin.Vous savez combien nous aimons ici finir notre journée par cette activité. J'ai donc proposé aux enfants un travail sur les jolies fées de Cicely Mary Barker.  Cette illustratrice britannique avait un univers merveilleusement extraordinaire. Tous ses dessins sont d'une extrême beauté. La magie opère tout en finesse et cette activité nous a fait passer un délicieux moment.


Les fées y sont dessinées ou peintes avec de belles couleurs douces pastels. Les fleurs y sont tour à tour écloses, ouvertes et resplendissantes ou encore endormies.


Quentin... 



Tristan...



Marie...



Nathan...


Flo, qui est très long car il y soigne les détails, ne l'a pas encore terminé. Je le rajouterai le moment venu!
Belle soirée...



jeudi 22 janvier 2015

Sciences géographiques, le sable, le gravier, l'argile et le marbre...

Un sujet passionnant que celui ci! La formation de la terre a entraîné durant des siècles entier la formation des montagnes, des roches et des diverses couches existantes. La terre était couverte autrefois de multiples forêts, peuplées de nombreux animaux et de mers avec de grands poissons. A leur mort, ces arbres, ces animaux et ces poissons se sont transformés en matière naturelles. Cela nous a apporté des mines de charbon, des nappes de pétrole et ainsi de suite. Les montagnes se sont également transformées et ont donné naissance à de nombreuses couches de matériaux différents . Aujourd'hui, nous avons étudié le sable, le gravier, l'argile et le marbre.

Petit souci avec mon appareil, pas de photos donc...

Pour télécharger la fiche sur le sable et le gravier, c'est ICI.



Pour télécharger la fiche sur l'argile, c'est ICI.



Pour télécharger la fiche sur le marbre, c'est ICI.  



mercredi 21 janvier 2015

Petite Heaven grandit...

Petite Heaven grandit. Elle s'épanouie et nous continuons à nous demander comment nous avons pu vivre sans elle. Elle adore les playmobils malgré son jeune âge. Les livres comptent toujours autant et elle s'amuse à commenter chacun de ceux que je lui lis chaque soir. Elle est réellement en quête d'apprendre et se fait une joie de compter et de réciter quelques lettres de l'alphabet. Elle découvre les lotos, ce qui m'a donné l'idée d'en réaliser moi même. Un nouveau petit projet qu'il faut que je crée dès que j'en aurai l'occasion. Du coté des plus grands, nous travaillons beaucoup notre anglais en ce moment. C'est fou ce que les enfants sont capables de retenir lorsque la matière les intéresse. Néanmoins, nos cours d'espagnol ne retiennent pas encore leur totale attention. Si vous avez un cahier ou une méthode à nous conseiller, je suis preneuse!

Le loto, c'est rigolo... 


Voyons voir...


Je réfléchis maman...

 
Elle adore mimer...Là, je boude!




lundi 19 janvier 2015

Les explorateurs avec John Hanning Speke...

Aujourd'hui, un nouvel explorateur! Cette fois ci un anglais est à l'honneur. John Hanning Speke sera le premier à percer le mystère du Nil. Sa vie sera jonchée d'aventures et de rencontres extraordinaires. Il naît un 3 mai de l'année 1827 dans le comté de Devon. Il est durement élevé dans son enfance. Il part à l'armée dès l'âge de 17 ans. Il gravit alors rapidement les échelons et devient capitaine aux Indes. Là, il se rend compte que le but de sa vie est d'explorer le monde.    


En 1854, il rencontre Richard Burton, grand explorateur, qu'il décide de suivre dans tous ses voyages. La Société Royale de Géographie décide le départ d'une grande expédition avec, à sa tête, Burton. Cette dernière a pour but de découvrir la source du Nil. Le 27 juin 1857, le départ est donné. Ce voyage durera cinq mois. Les hommes partent de Zanzibar, sur le continent de l'Afrique noire, comme on l'appelle à l'époque.


Pour télécharger la fiche de l'explorateur John Hanning Speke, c'est ICI.




L'équipe s’intéresse aux trois grands lacs existants. Leurs noms connus aujourd'hui sont: Victoria, Malawi, et Tanganyika. Speke comprend assez rapidement que la source du Nil doit provenir du lac qui se trouve être le plus au nord. Il le nommera d'ailleurs lui même le lac Victoria, en l'honneur de sa reine. Il partage son point de vue avec Burton qui refuse tout net cette idée. Speke, alors que l'ambiance entre les deux hommes est plus que tendue, décide de rejoindre l'Angleterre. Sur place, il convainc la Société Royale de Géographique de lui attribuer une nouvelle expedition en son nom. C'est alors qu'il part avec un ancien ami James Grant ainsi que plusieurs centaines de porteurs. Ce fabuleux voyage leur réservera moults surprises et fabuleuses rencontres avec de grands chefs locaux.


Un jour, depuis Khartoum, John Speke enverra un télégramme. Ce dernier disait ceci:" Le mystère du Nil n'existe plus". Il se souviendra toujours de ce jour, où il arriva devant cette énorme chute d'eau et où il comprit que la source du Nil prenait bien vie du lac Victoria.
Le 21 septembre 1864, il meurt bêtement d'un coup de son propre fusil, lors d'une chasse. Il n'aura jamais eu l'occasion de vivre assez longtemps pour profiter du triomphe que lui valait ses exploits.




samedi 17 janvier 2015

Sciences de la terre, la pluie et les nuages...

Aujourd'hui, c'est la grisaille ici, accompagnée d'une petite pluie. L'occasion pour nous de faire notre cours sur le cycle de l'eau. J'aime ainsi parfois travailler le samedi. Une parenthèse qui ne plait aux enfants que si le sujet s'y prête. La pluie, les nuages, leurs formations et quelques explications nous ont permis de rafraîchir les mémoires.

Les nuages...



Pour télécharger la fiche sciences, les nuages, c'est ICI.



La pluie...



Pour télécharger la fiche sciences, la pluie, c'est ICI.




Bon weekend à tous...

jeudi 15 janvier 2015

Contrôle passé...

Il est tard ce soir et je suis encore surprise, à cette heure, du déroulement de notre contrôle. Depuis ces quatre années où nous avons été inspectés, le Tarn sort réellement du lot. L'inspection d'académie de cette région est vraiment exceptionnelle. L'année dernière déjà, je vous expliquais combien j'avais été agréablement étonnée par l'ouverture d'esprit des inspecteurs. Cette fois ci, nous avons rencontré deux professeures, la première de mathématiques et la seconde de lettres. Elles ont fait preuve de beaucoup de professionnalisme, mais également d'une grande écoute. Elles ont toutes deux répondu à mes attentes et m'ont prodigué de multiples conseils qui me seront très utiles. Il est fou de constater comment le contrôle peut être reçu suivant la région où l'on habite, et je dois reconnaître qu'ici, nous sommes particulièrement bien  considérés. Notre choix de vie et d'instruction est réellement et totalement respecté. C'est vraiment très appréciable. Un véritable échange ne peut aboutir que sur une amélioration de notre travail. Ce soir, je suis ravie et heureuse. Moi, qui ai toujours tant de doutes, tant de questionnements, je me sens apaisée, même si je sais que la tache ne sera jamais terminée. Il faudra encore bosser dur, innover dans de nouvelles leçons, partager ensemble des avis, des discussions, découvrir, apprendre et être à nouveau et toujours curieux de tout. C'est encore et toujours un beau projet! Quelle chance nous avons, quelle expérience de vie extraordinaire!  

mardi 13 janvier 2015

Trois points de suspension...

Je mets des points de suspension partout... Il est vrai que c'est un  reproche que me fait souvent Fanny. C'est, comme qui dirait, une petite manie, une habitude dont je ne peux me passer. Pourtant aujourd'hui, ils sont on ne peut plus utiles. Par ces trois petits points de suspension, je peux tenter de vous exprimer ce que je ressens. J'ai eu et ai encore un mal fou à me re concentrer  sur notre vie. Les derniers terribles événements, qui ont secoué d'horreur notre pays, m'ont terriblement déstabilisés et je ressens beaucoup de difficultés à penser à autre chose. Malgré tout, la vie continue, bien entendu, et mille choses sont à faire.  Demain, notre dernière journée de révision avant notre contrôle annuel nous attend. C'est d'ailleurs la première fois, la première année où je ne suis aucunement stressée. Ce qui nous a touché est si fou que tout ceci me semble hors de mon esprit. Je ne saurai dire si il s'agit d'une bonne ou d'une mauvaise chose, mais j'aborde un peu nonchalamment ce contrôle, malgré moi. La vie est si courte, si chaotique, qu'il faut vraiment relativiser et saisir chaque instant de bonheur. Les jours vont alors passer et nos cours reprendront ainsi que nos leçons auxquelles je suis si attachée. Je crois sincèrement que notre monde est cruel, mais j'essaie d'aimer à me souvenir de ce formidable élan de solidarité et d'amour. Quel soulagement de constater que les hommes peuvent aussi être courageux, héroïques et généreux. Ici, un anniversaire commun, des travaux non prévus qui nous tombent dessus, des ados à gérer et un petit singe qui saute partout faisant ainsi l'apprentissage de son caractère, voilà de petits riens qui font notre vie toute simple...
Après la pluie et la tempête, le soleil revient toujours, non?...



jeudi 8 janvier 2015

Je suis Charlie...

 Toutes mes pensées vont aux victimes, aux familles, aux policiers et aux journalistes. Battons nous pour nos libertés de paroles, de pensées et d'expressions. La France et tous les français doivent être unis contre l'horreur de la barbarie fanatique. Battons nous pour la vie et la paix.




Philippe Geluck


Jean Jullien



Plantu


Lucille Claire


lundi 5 janvier 2015

Bonne année sous la neige...

Bonne année à tous! Ici, nous avons débuté 2015 sous la neige! Nos cours ont déjà repris depuis plusieurs jours, car notre contrôle est prévu pour la semaine prochaine. Nos vacances de noël ont donc été écourtées. Nous révisons les mathématiques et le français afin que tous soient bien au point. Fanny a même fait une pause dans son travail d'écriture pour nous aider. Nos leçons reprendront donc dans quinze jours. J'espère que l'année qui vient vous apportera tout le bonheur que vous méritez. Une bonne santé et plein d'amour, voilà le plus important! Des sourires et de jolis rêves exaucés seront également les bienvenus! Encore une merveilleuse année à tous, pleine de bonheurs partagés!...

Le lac avait en partie gelé...


Ah... la neige et ses boules de neige!


On court, on court...


Et voilà, bien visé...



Heaven s'y est mis aussi...


Marie, attention!


Et boum!


Petite Heaven salue toujours les arbres en forêt...


Et c'est parti pour une longue promenade...


Cette forêt est magique...


Une petite sieste...


Un beau moment...